Les données structurées, l'atout technique SEO pour votre site

SEO

Lorsque l'on vous parle de SEO on parle souvent de contenus, de meta title à remplir, mais on parle moins de la technique parce que, il faut bien l'avouer, c'est le travail des développeurs (là, ils diraient « toujours les mêmes !»).

Et bien, sachez que vous pouvez quand même vous prendre pour un développeur le temps d’un instant et augmenter votre référencement naturel à l’aide des données structurées.

Après vous pourrez pavaner et dire à tout le monde « Oui, j’ai mis les mains dans le code ! ».

Allez, on vous explique comment vous la péter à votre prochain dîner !

Et, si vraiment ce n’est pas votre truc, notre agence SEO peut le faire pour vous. Promis on ne dira pas à vos amis que c’est nous qui l’avons fait.

 

Qu’est-ce qu'une donnée structurée ?

Que vous le fassiez ou non, il est toujours intéressant d’en apprendre un peu plus et de savoir de quoi on vous parle quand vous entendez parler de données structurées.

Les données structurées, également appelées schémas de balisage, sont un type de code qui facilite l’exploration, l’organisation et l’affichage de votre contenu par les moteurs de recherche.

Les données structurées communiquent aux moteurs de recherche ce que vos contenus signifient. 

Sans schéma de balisage, les moteurs de recherche peuvent seulement lire ce que disent vos contenus, mais ils doivent travailler plus dur pour les comprendre.

C’est quand même dommage de faire travailler Google alors que notre but est qu’il nous voit facilement, qu’il nous aime et qu’il nous mette en avant.

On vous explique avec un exemple simple.

Comme toutes les entreprises, vous indiquez vos coordonnées sur votre site.
Comme toutes les entreprises, vous indiquez vos coordonnées dans le pied de page de votre site.

Et vous avez raison ! Car pour vos utilisateurs c’est le meilleur endroit.

Mais pour les moteurs de recherche… Vous allez les faire travailler un peu pour qu’ils comprendre ce que signifient ces données brutes.

Alors que si vous utilisez un schéma de balisage, vous pouvez leur indiquer que vos informations de contact placées dans le footer sont vos informations de contact (et non pas des données parmi tant d’autres).

Pas de panique : pour l’instant vous ne comprenez pas grand-chose, car on ne vous a pas encore tout expliqué. Mais vous n’allez pas tarder à opérer le rapprochement.

Sachez que les données structurées sont fondamentales, car vous aidez les moteurs de recherche à analyser votre contenu plus facilement. Et comme tout le monde, les algorithmes aiment aussi qu’on leur facilite les choses. Si c’est plus facile pour eux, vous bénéficierez d’un avantage SEO.

Et sachez que si vous ajoutez des données structurées à votre site, vous ne le faites pas que pour les robots. Le schéma de balisage a été à la base conçu pour aider les utilisateurs. De plus, le schéma de balisage est accessible à tous, inutile d’être un pro du codage ou de connaître les derniers outils de codage.

En fait, vous pourriez commencer là tout de suite maintenant après avoir lu cet article. Vous devez juste connaître quelques principes de base que l’on vous présente maintenant !

 

Les bases des données structurées

Lorsque l’on connaît les données structurées, on sait qu’il existe des centaines de termes de schéma et qu'il est impossible de tout mémoriser. Mais bonne nouvelle ! Vous n’aurez rien à mémoriser !!!

On vous montre ce que vous devez savoir : quel type de données structurées utiliser ?

Tout d’abord, on vous présente schema.org ! Schema.org est un site Web créé en 2011 par Google, Bing et Yahoo afin de rassembler les différentes balises de données structurées disponibles et faire évoluer ce format de balisage sémantique.  

Les 3 géants se sont mis d’accord pour regrouper sur un site unique l’ensemble de ces balises ainsi que leurs (nombreuses) évolutions au fil du temps. Plutôt une bonne idée !

Ce site, conçu pour les développeurs (et pour les autres) permet de retrouver toutes les informations nécessaires pour insérer de la meilleure manière possible les balises de données structurées qui correspondent aux contenus des pages Web mises en ligne.

Mettez-le dans vos favoris dès maintenant, car il vous sera indispensable pour baliser vos pages. 

Il existe trois principaux types de données structurées :

  • JSON-LD
  • Microdonées
  • RDFa 

Voici les définitions de Google pour chaque donnée : 

JSON-LD : « Notation JavaScript intégrée dans une balise <script> dans l'en-tête ou le corps de la page. Le balisage n'est pas entrelacé avec le texte visible par l'utilisateur, ce qui permet d'exprimer plus facilement les éléments de données imbriqués, tels que le pays (Country) d'une adresse postale (PostalAddress) pour un événement (Event) musical (MusicVenue). En outre, Google peut lire les données JSON-LD lorsqu'elles sont injectées de manière dynamique dans le contenu de la page (par exemple, avec du code JavaScript ou des widgets intégrés dans votre système de gestion de contenu). ».

Microdonnées : « Spécification HTML ouverte à la communauté et utilisée pour imbriquer des données structurées dans un contenu HTML. Comme pour RDFa, ces microdonnées utilisent des attributs de balises HTML pour nommer les propriétés que vous voulez présenter comme des données structurées. Elles sont généralement utilisées dans le corps de la page, mais peuvent l'être également dans la section "head". ».

RDFa : « Extension HTML5 qui accepte les données associées en introduisant des attributs de balises HTML correspondant au contenu visible par l'utilisateur que vous voulez décrire pour les moteurs de recherche. RDFa est couramment utilisé dans les sections "head" et "body" de la page HTML. ».

Attention : Google recommande d’utiliser JSON-LD pour les données structurées dans la mesure du possible.

 

Les termes de schéma les plus courants

Alors oui, il n’est pas obligatoire de les connaître, mais en prenant 5 minutes pour connaître ces termes fondamentaux, vous vous améliorerez plus rapidement et vous saurez de quoi on vous parle.

Itemscope : c’est l’un des termes de schéma les plus courants. Il organise essentiellement votre contenu par sujet. Plus précisément, il indique aux moteurs de recherche que tout le contenu marqué d’une balise itemscope concerne le même sujet. Considérez cela comme une catégorisation de votre contenu dans différentes sections.

Voici un exemple issu du site de Schema.org très bien fait, car très explicite.

Voici un code HTML sans balisage.

Données structurées SEO

Pour informer les moteurs de recherche que toutes ces informations concernent le même sujet, incluez simplement “itemscope” à la fin de votre balise d’ouverture, comme ceci :

Données structurées SEO

Avec ce balisage, les moteurs de recherche regrouperont toutes les données entre les balises en un seul groupe.

Type d’élément : le terme de type d’élément catégorise davantage votre contenu. 
Le terme itemscope indiquait aux moteurs de recherche que votre contenu concernait un élément, et le terme itemtype indiquera aux moteurs de recherche de quel type d’élément votre contenu est concerné.

Dans un autre exemple de schema.org, le balisage du type d’élément ressemblerait à ceci :

Données structurées SEO

Ce balisage indiquera aux moteurs de recherche que tout le contenu entre les balises concerne un film.

Itemprop : ce terme vous permet de définir certaines propriétés de vos éléments. Le terme itemprop communique des informations supplémentaires sur l’élément.

Il existe d’innombrables types d’articles que vous pouvez attribuer. 

Si nous continuons avec notre exemple, voici quelques types d’itemprop possibles :

Données structurées SEO

En ajoutant tous ces termes dans votre code, vous entrez dans des détails pointilleux, mais nécessaires, car cela va permettre aux moteurs de recherche d’organiser plus facilement et plus précisément votre contenu.

Les directives de Google sur les données structurées.

Il faut être honnête… Lorsque l’on parle de moteurs de recherche, on parle surtout de Google. Et en matière de règles à respecter, c’est un peu lui qui fait la loi. Les données structurées ne font pas exception. 

 

Comment ajouter des données structurées à votre site ?

Maintenant que vous connaissez les termes et le mode de fonctionnement des données structurées, voyons comment les ajouter à votre site.

Alors, on ne le vous cache pas, cela peut être un peu long. Tout dépend du système que vous utilisez pour gérer votre site et du niveau de contrôle que vous souhaitez sur le processus.

On vous montre deux des meilleures façons de mettre en œuvre un schéma : l’aide au balisage de données structurées de Google et les plug-ins WordPress.

L’aide au balisage de données structurées de Google 
Cette première méthode fonctionnera pour n’importe quel site, peu importe où vous l’hébergez ou comment vous l’avez mis en place.

Google fournit l’assistant de balisage de données structurées pour aider les webmasters à ajouter un balisage de schéma à leurs sites.

Il est assez simple d’utilisation.

Tout d’abord, accédez à l'outils d'aide au balisage de Google et assurez-vous que l’onglet site Web est coché.

Données structurées SEO

 

Copiez - collez l’URL de la page que vous souhaitez baliser.

Collez-le dans la zone URL en bas de la page,

Données structurées SEO

Si vous n’avez que du HTML, choisissez la balise HTML et collez votre code dans la case prévue à cet effet.

Données structurées SEO

Ensuite, choisissez l’une des dix catégories proposées par Google.

Cela peut vous sembler un peu limité comme choix, mais vous verrez que le plus souvent, votre contenu tombera dans l’une de ces dix catégories.

Données structurées SEO

Une fois que vous avez fait tout cela, cliquez sur “Commencer le balisage”.

Sur la page suivante, vous verrez deux volets. 

Le volet de gauche est votre contenu (votre page ou code HTML) et le volet de droite est l’outil de balisage de schéma.

Pour marquer quelque chose, mettez-le en surbrillance dans le volet gauche.

Vous verrez une boîte pop-up qui vous donnera des options pour différentes balises.

Si vous souhaitez baliser un nom d’article par exemple, choisissez la balise de balisage “Nom”.

Données structurées SEO

Vous verrez la modification se faire immédiatement dans le volet de droite sous “Mes éléments de données”.

Si vous souhaitez marquer une image, cliquez sur l’image et choisissez “Image” dans la boîte qui apparaît.

Le processus est le même, quel que soit le type de contenu que vous souhaitez baliser.

Dans le volet “Mes éléments de données”, Google répertorie tous les principaux éléments que vous souhaitez baliser.

Données structurées SEO

Alors, vous n’êtes pas “obligé” de marquer tous les éléments, mais nous vous le recommandons fortement.

De cette façon, vous pouvez vous assurer de créer le balisage le plus complet possible et d’avoir un avantage certain dans votre stratégie SEO.

Une fois que vous avez terminé de baliser tout ce qui se trouve sur votre page, cliquez sur “Créer du HTML” dans le coin supérieur droit. Attention cette étape est importante !

Données structurées SEO

Dans la deuxième case à partir de la gauche, pensez à bien sélectionner “JSON-LD” au lieu de microdonnées. JSON-LD est le type de données structurées préféré de Google.

Données structurées SEO

Copiez et collez le code généré.

Vous voyez ? Jusque là rien de compliqué ?

Bon, c’est maintenant que ça va se corser un peu.

Vous devez ajouter le balisage à votre site Web et c’est souvent la partie la plus difficile du processus.

Ce balisage de schéma (écrit en HTML) doit aller dans votre code source. Si votre site ne contient que des fichiers de page statiques, il est très facile de mettre le balisage sur votre site. Cliquez sur le bouton “Télécharger” dans le coin supérieur droit.

Ensuite, allez dans le code source de cette page spécifique. 

Supprimez le code actuel et collez votre nouveau code à la place.

Si votre site a des pages non statiques (c’est le cas de la plupart des systèmes de gestion de contenu [CMS]), cela devient plus difficile.

Lorsqu’il s’agit de mettre en place des données structurées, WordPress est l’un des CMS les plus délicats à utiliser, car il divise votre contenu.

Vous avez accès à la copie du corps et au code dans votre éditeur de page, mais l’en-tête de chaque page est contenu dans son propre fichier.

Et comme un certain balisage doit aller dans l’en-tête, cela signifie que vous devrez accéder à votre fichier de thème et insérer manuellement le code.

Attention, car cette manœuvre, si vous la faite mal peut planter votre site Web. Faites appel à un développeur si vous devez emprunter cette voie.

Utilisation des plug-ins WordPress

Si vous faites partie des millions de personnes qui utilisent WordPress pour votre site Web, baliser votre site sera extrêmement facile.

En effet, il existe plusieurs plug-ins dédiés que vous pouvez utiliser.

Notre agence SEO vous conseille l’application Schema.

Ce plug-in générera un balisage de schéma pour l’ensemble de votre site, et vous pouvez même entrer et modifier manuellement le balisage vous-même. Une fois le plug-in installé, lorsque vous modifierez un article ou une page de quelque type que ce soit, vous verrez une zone sous le volet de modification indiquant “Données structurées de l’application de schéma :”.

Par défaut, le plug-in ajoutera les meilleurs types de balisage.

Mais c’est là que les connaissances des bases des données structurées que nous vous avons apprises plus haut vous seront utiles, car vous pourrez revoir le balisage et apporter les modifications qui vous semblent nécessaires.

Si vous souhaitez modifier le balisage, cliquez sur l’icône en forme de crayon en bas à droite.

Bien sûr, si vous utilisez Wordpress choisissez cette option, c’est la plus simple.

 

Nous espérons vous avoir réconcilié avec le terme “données structurées” qui vous était encore inconnu au début de cet article.

Comme vous avez pu le voir, c’est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît, mais c’est surtout une optimisation que vous devez absolument mettre en place sur votre site.

Le SEO est une stratégie à long terme que vous devez travailler maintenant pour obtenir des résultats plus tard.

Mais cela ne veut pas dire attendre des années non plus, il n’y a pas de succès du jour au lendemain avec le référencement naturel, mais si vous faites le nécessaire, notamment avec les données structurées, vous obtiendrez de vrais résultats, et ce sur le long terme.

Alors, lancez-vous ! Et si vous ne le sentez vraiment pas… appelez-nous !

Notre agence Web est capable de répondre à tous vos besoins et d’élaborer une véritable stratégie digitale de votre idée à la mise en ligne de votre produit.

N’hésitez pas à nous contacter.

 

Nous contacter

+33 (0)1 76 77 27 61

51, Rue de Seine, 75006 Paris

Un nouveau projet ?Nous en dire plus
 

Nous contacter

Informations générales
Message
CAPTCHA
Protection contre les bots