Référencement Google : comprendre les algorithmes

SEO

Ce n’est plus un zoo mais une véritable jungle que Google a mise en place pour veiller sur les bonnes pratiques du Web et faire en sorte que tout le monde suive les mêmes règles.

Encombrants, contraignants, sans cesse à l’affût et toujours en mouvement les animaux domestiques de Google ne nous laissent pas le droit à l’erreur, mais heureusement qu’ils veillent car il vaut mieux que la jungle soit tenue par le géant du Web que par tous ceux qui y ont accès.

On entend sans cesse parler des algorithmes de Google, de leurs mises à jour, de leurs changements et surtout de l’impact qu’ils ont sur le positionnement de nos sites.

 

Comprendre l’algorithme de Google

Tout d’abord il faut bien comprendre que le SEO est une des sciences les plus inexactes de par sa perpétuelle évolution et mutation, impactant à la fois la technique, le contenu et même la notoriété de votre site Internet.

Il est très compliqué de vraiment comprendre l’algorithme de Google car c’est surtout une succession de formules informatiques et mathématiques. Il est réglé dans le but de classer les sites Web dans les résultats de recherche en fonction de la requête de l’internaute. Si le géant du Web effectue des mises à jour aussi régulières c’est pour affiner son algorithme afin de donner aux utilisateurs les résultats les plus précis possible.

Inutile donc de partir sur des objectifs irréalisables en pensant que le choix des mots clés vous suffira pour être bien positionné. Il y a trop de paramètres fluctuants (concurrence du mot-clé, autorité et structure du site, taille et pertinence de votre contenu, etc…) pour que vous puissiez rêver de la première position en une semaine, ni même en un mois, des fois peut être même pas en un an.

Une seule solution peut vous permettre de bien vous classer avec un peu de patience : suivre les règles de référencement Google et de ses algorithmes animaliers.

Mais le monde du SEO est un univers compliqué et pointilleux dans lequel Google s’autorise quelques 500 changements dans ses algorithmes tous les ans. Certains passeront quasiment inaperçus alors que d’autres relaieront votre site au fin fond des SERP. Et ne vous attendez pas à être prévenus par mail ni de la date ni de la nature de ces changements, c’est à vous d’être à l’affût et au fait des mises à jour à travers une veille permanente.

Cette discrétion n’est pas établie pour vous perturber ou pour vous pénaliser Google veut juste préserver le secret de ses algorithmes afin de garder la main et d’éviter des manipulations de sur optimisation. 

 

Pour ne pas être pénalisé par les mises à jour anticipez-les !

Le meilleur moyen de ne pas craindre les mises à jour d’algorithme c’est de les anticiper.

N’hésitez pas à faire des états des lieux réguliers du SEO de votre site surtout avant l’annonce d’une mise à jour importante. Ainsi vous anticiperez les problèmes qui pourraient vous pénaliser et vous pourrez y remédier avant d’être pénalisé.

Si votre site internet est bien conçu et que vous travaillez régulièrement et correctement votre SEO en respectant les règles établies vous êtes déjà sur la bonne voie pour éviter des pénalités.

Mais comme le dit si bien l’adage : il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier.

Les recherches dans les moteurs de recherche ne correspondent qu’à 30% de votre trafic.
Donc si vous vous limitez à cette seule source, vous ne toucherez que 30% des internautes qui pourraient être intéressés par votre site.

Autant dire que vous limitez vous-même votre portée !

N’hésitez pas à diversifier vos sources de trafic au travers de liens (voir ci-dessous) ou de publications sur les réseaux sociaux par exemple. Ainsi le jour où votre site est victime d’une pénalité vous ne perdez pas tout.

Placez bien vos liens

Une stratégie de netlinking consiste à placer des liens retours (liens hypertexte qui dirigent vers un site ou une page web du site) auprès de sites ayant une forte autorité.

Dans ce domaine la qualité compte beaucoup plus que la quantité. Quelques liens placés sur des sites référents auront beaucoup plus de poids que beaucoup de lien sur des sites faiblement reconnus. Et attention à ne pas tomber dans l’excès, la sur optimisation à travers l’utilisation abusive des backlinks pour mieux se placer dans les SERP est sévèrement puni par Google. Le géant a même créé un algorithme rien que pour (essayer) de faire stopper cette pratique.

 

Que faire après une pénalité algorithmique ?

Avant de commencer à vous inquiéter et de verser une larme sur votre stratégie de référencement rappelez-vous qu’il est tout à fait possible de perdre des places naturellement dans le classement des pages de résultats juste parce qu’un concurrent est mieux placé sur un même mot clés ou parce que vous n’avez pas publié d’article ou mis à jour votre site depuis un moment. Pas de panique cela ne veut pas forcément dire que vous avez été victime d’une pénalité !

Google effectue pas moins de 500 à 600 mises à jour de ses algorithmes chaque année, si certaines sont mineures et sans grand impact, au cours de ces 2 dernières années il y a eu 9 mises à jour majeures et c’est celles-là qui peuvent vraiment vous poser problème.

Tout d’abord  assurez-vous que vous avez bien subit une pénalité suite à une mise à jour. Servez-vous des outils Google Analytics ou Google Search Console et identifiez si votre perte de positionnement correspond à une mise à jour d’algorithme et si oui lequel. Quand vous aurez identifié l’algorithme qui vous pénalise vous saurez ce que vous devez changer sur votre site pour régler le problème. 

Une fois que vous avez identifié le problème ne paniquez pas, même si Google fonctionne à la pénalité, il n’y a rien de définitif. Son but n’est pas de punir et de bannir, il veut juste améliorer son expérience utilisateur en proposant des résultats ciblés de qualité.

Renseignez-vous, fouillez, cherchez. Vous pouvez commencer par aller sur le blog officiel de Google vous y trouverez le nom et surtout le but de cette mise à jour et donc les éléments de votre site qui ont été impactés. Il vous sera plus facile par la suite de corriger vos erreurs.
Chercher également sur le Web, vous n’êtes surement pas le seul à avoir été pénalisé et le retour d’expérience d’autres internautes peut vous amener des pistes ou des solutions.

Si vous corrigez vos erreurs vous reviendrez dans vos positions et vous retrouverez un classement digne de ce nom, mais il vous faudra être patient. Comme pour une nouvelle campagne de mot clé il vous faudra attendre quelques temps (mois) pour que Google repasse sur votre site, identifie que tout va bien et le remonte dans les SERP. Mais cela finira par arriver. Une fois encore rien n’est définitif.

 

Entrez dans la jungle de Google

Alors, on parle toujours de l’algorithme Google, mais en fait Google a mis en place 17 algorithmes différents qui visent chacun un point particulier du référencement.

Le contenu, la localisation, les liens, chaque animal veille sur son territoire en appliquant les règles strictes qui lui ont été inculquées.

Les 5 plus importants répondent aux doux noms de Panda, Pingouin, Colibri, Pigeon et Mobilegeddon et voici leurs spécialités.

 

Panda = contenu

Google Panda a été mis en place en 2011. Sa dernière mise à jour date du 18/07/2015. Depuis 2016 il est intégré au cœur de l’algorithme de classement et ne devrait donc plus subir de nouveau déploiement.

Son Objectif se base sur les contenus. Son algorithme exploite les techniques de machine learning, il se charge de pénaliser les sites qui ont un contenu de faible qualité comme des contenus dupliqués, une sur optimisation de référencement grâce à un « bourrage » de mots-clés, des contenus trop courts, une utilisation abusive des liens, etc… Mais il prend aussi en compte le comportement des internautes.

En cas de mauvaises pratiques Panda supprimera votre site des résultats de recherche tout simplement. Pour revenir dans ses grâces il vous faudra revoir vos contenus en reprenant les règles de base de panda. 

Attention, depuis 2016, Panda fait partie des mises à jour constantes de Google. Le géant a même annoncé qu’il était devenu «l’un des signaux au cœur du classement des résultats”. Ne minimisez donc pas vos efforts en matière d’optimisation de contenus, c’est primordial !

 

 Pingouin = netlinking

Mis en place en 2012, l’algorithme Penguin a été déployé pour la dernière fois le 23/09/2016. Depuis le 23 octobre 2016, il est intégré au cœur de l’algorithme de classement et contrairement à Panda il fonctionne en temps réel.

Son objectif est de pénaliser les sites qui tentent de faire de la sur optimisation à l’aide de lien entrants non naturels.

Comme pour Panda sa sanction est sans appel, votre site n’apparaît plus dans les résultats de recherche. Vous pourrez corriger vos erreurs en identifiant les pages sur lesquelles se trouvent les liens fautifs et les supprimer.

 

 Colibri = Sémantique

Colibri a été mis en place en septembre 2013 à temps pour fêter la 15ème année de Google.

Son objectif n’est pas de pénaliser certaines mauvaises pratiques, il s’agit surtout de la plus importante refonte de l’algorithme de classement de Google.
Sa fonction première est de mieux analyser les contenus indexés mais aussi la requête de l’internaute. L’analyse sémantique permettra entre autre de pouvoir analyser les recherches des internautes faites par oral, méthode qui se développe

Pour remédier au problème il faudra revoir les bases du référencement naturel comme écrire des contenus pertinents et avoir des liens fortement avec l’utilisation des smatphones.

Si votre site a été pénalisé par la mise en place de Colibri c’est que votre site ne comporte pas les règles de base du SEO.

 

 Pigeon = référencement local

Google Pigeon a d’abord été déployé en juillet 2014 aux Etats-Unis avant de faire son entrée à l’international en juin 2015.

Son seul but est de proposer des résultats locaux les plus pertinents possible aux utilisateurs. Très utile pour les sociétés de services de proximité.

En cas de pénalité de Pigeon, votre site n’apparaitra plus dans les résultats de recherche. Pensez également à créer votre page Google My Business.

Mobilegeddon = résultats mobiles

Déployer en avril 2015 mobilegeddon a été renforcé en mai 2016.

Destiné aux recherches sur mobiles il se charge de favoriser les sites internet adaptés aux appareils mobiles. Il s’assure que les contenus soient lisibles, les boutons d’actions accessibles et le temps de chargement des pages optimisé.

L’outil Google sur votre search console vous permet de tester votre site afin d’être à jour avec cet algorithme et de ne pas être pénalisé. Grâce à lui, vous pouvez vérifier si votre site est conforme avec les critères d’accessibilité pour mobiles. Si le résultat d’analyse n’est pas bon, vous devrez voir avec votre webmaster ou l’entreprise qui gère votre site si votre il peut être facilement adapté ou si il faut entièrement le refaire.

Attention : Google passe son index en mobile-first. Jusqu’à maintenant pour le classement sur mobile, Google classait les pages à partir de leur version desktop à partir de la mise ne place d l’algorithme mobilegeddon il inverse et évalue les pages des sites à partir de leur version mobile, même pour le classement sur ordinateur.

 

Autres mises à jour

Pour votre information et votre culture générale (aussi) voici une liste d’une petite partie des mise à jour de Google faite ces dernières années...

Fred

Date de sortie : 8 mars 2017, officialisé 2 semaines plus tard. Une nouvelle version a été déployée en mars 2018.
Objectif : Cet algorithme est un peu flou on ne sait pas exactement comment il fonctionne. Il semblerait qu’il évalue la qualité globale d’un site il est dons recommandé de relire les consignes générales du SEO ainsi que le guides des Quality Raters.

Apparemment les pénalités s’appliquent sur des sites créés dans un but de monétisation avec une optimisation SEO (abus de backlinks artificiels, abus de publicités, contenu de mauvais qualité…) centrée sur ce point plutôt que sur la satisfaction des utilisateurs.

« Phantom » ou « Quality Update »

Date de sortie : Phantom 5 - février 2017.

Objectif : Comme Panda, il cherche à évaluer la qualité des pages et/ou du site. Dans son cas il semblerait que l’importance soit donnée aux sites qui apportent à l’internaute ce qu’il cherche.

RankBrain

Date de sortie : Officialisé en octobre 2015 mais en place depuis début 2015.

Objectif : Cet algorithme utilise les techniques d’intelligence artificielle avec notamment l’apprentissage automatique machine learning afin de répondre au mieux aux requêtes complexes des internautes.

Il a la particularité de répondre aux requêtes qui n’avaient jamais été faites avant (environ 15% chaque jour).

Contrairement aux autres, ce n’est pas un algorithme qui pénalise et selon Google, il n’est pas possible d’optimiser pour RankBrain.

Publicité interstitielle intrusive

Date de sortie : 10 janvier 2017.

Objectif : Il pénalise les sites qui contiennent trop de pop-up ou de bannières interstitielles intrusives qui gênent la lecture du contenu.

Pages satellite

Date de sortie :  Déployé entre mars et début mai 2015.

Objectif : Il pénalise les pages dites satellite, c’est-à-dire les pages créées uniquement pour le SEO. Elles sont généralement très faible niveau contenu ou ont des contenus dupliqués. Vitesse

HTTPS

Date de sortie : août 2014

Objectif : Il favorise les pages qui utilisent le protocole HTTPS. Google met un point d’honneur à ce que les sites soient le plus sécurisé possible. Il est donc normal qu’il privilégie des sites qui utilisent un protocole de sécurité.

Excès de publicité

Date de sortie : officialisé en janvier 2012. La dernière version est la version 3 qui date du 6 février 2014.

Objectif : Il pénalise les sites qui font de la surdose de publicité, notamment au-dessus de la ligne de flottaison.

Exact Match Domain (EMD)

Date de sortie : septembre 2012.

Objectif : Il pénalise les sites dont le nom de domaine est constitué exclusivement de mots-clés et dont la valeur ajoutée est très faible.

Fraîcheur

Date de sortie : novembre 2011

Objectif : Il tend à afficher des résultats plus frais et plus récents sur des requêtes qui le nécessitent

Pirate / DMCA Update

Date de sortie : version 2 - novembre 2014

Objectif : Il pénalise et tends à faire disparaitre des résultats de recherche les sites qui proposent du téléchargement illégal

Payday loan

Date de sortie : La dernière version (v3) a été déployée en juin 2014

Objectif : Il cherche à améliorer la qualité des résultats spécialement sur certaines requêtes où le spam est important (crédits, casino, sexe, contrefaçon, etc.).

RankBrain

Date de sortie : 2015

Objectif : Il vise à mieux comprendre les intentions de recherche des internautes pour ensuite répondre de la manière la plus pertinente possible.

Hummingbird

Date de sortie : 2013

Objectif : Fournir à l’internaute les réponses les plus pertinentes et les plus utiles possibles.

Il concerne plus particulièrement les requêtes longues (dites de longue traîne).

Avec cet algorithme Google va essayer de vous donner la réponse la plus précise possible en analysant par exemple le contexte de la requête.

 

Maintenant que vous en savez plus sur les nombreux algorithmes de Google vous allez pouvoir remonter vos places dans le classement !

Et pour les prochaines mises à jour des algorithmes Google vous n’avez pas de raison de vous inquiéter car tant que vous respectez les règles vous ne serez jamais pénalisé.

Google ne veut pas être le méchant du Web avec ses pratiques, il veut juste fournir la meilleure expérience possible aux internautes et améliorer la qualité de la toile.

 

Spécialiste du référencement, notre agence Web est reconnue pour la qualité de son travail et son expertise.
Nous vous accompagnons dans la création de site internet vitrine ou e-commerce: étude, UX, conception, design, développement, SEO.

Notre agence web est capable de répondre à tous vos besoins et d'élaborer une véritable stratégie digitale.

N'hésitez pas à nous contacter.

 

Nous contacter

+33 (0)1 76 77 27 61

51, Rue de Seine, 75006 Paris

Un nouveau projet ?Nous en dire plus
 

Nous contacter

Informations générales
Message
CAPTCHA
Protection contre les bots
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.