Comment remonter après une chute SEO

SEO

Imaginez la scène : vous avez travaillé dur sur votre site, vous avez écrit et mis en ligne des dizaines, voire des centaines d’articles.

Progressivement, vous avez obtenu la confiance de Google et avez peu à peu réussi à faire augmenter votre trafic. Bref, vous vous êtes fait une place sur le Web.

Et puis un beau jour, en consultant vos statistiques, vous vous apercevez d’une chute drastique de votre nombre de visiteurs. En allant plus loin, vous constatez que vos mots-clés principaux ont perdu de nombreuses positions dans l’index de Google. Bref, vous êtes relégué aux oubliettes…

Faut-il pour autant désespérer ? Supprimer votre site ? Démissionner ?

Ne vous inquiétez pas, les choses ne sont peut-être pas si graves que vous ne le pensez...

 

Êtes-vous sûr que la baisse concerne bien votre référencement naturel ?

La première chose à vérifier est la source de trafic impactée par cette baisse. Votre site ne reçoit pas des visites uniquement par le biais des moteurs de recherche. Vous avez sûrement une page Facebook, un compte Twitter, Pinterest… Est-ce que ces canaux sont également impactés ?

Si la réponse est oui et que vous constatez une baisse générale du trafic sur l’ensemble de vos canaux d’acquisition, la raison n’est pas à chercher du côté de votre référencement mais ailleurs : piratage, panne de serveur, panne ou mauvais réglage de Google Analytics…

Une fois tous ces éléments vérifiés et lorsque vous êtes sûr que le problème se situe au niveau du référencement de votre site internet, examinez les pistes suivantes.

 

Commencez votre audit SEO par l’analyse de vos pages

Rendez-vous dans Google Analytics et commencez par vérifier le trafic de vos pages les plus populaires.

Pour cela, allez dans la rubrique Comportement, puis Contenu du site et enfin Pages de destination. Vous pouvez appliquer un filtre afin de limiter les résultats au trafic provenant des moteurs de recherche.

Comparez le trafic du mois en cours avec le trafic du même mois mais de l’année précédente. Ne comparez pas le trafic avec celui du mois précédent car vous pourriez obtenir de grands écarts dus à la saisonnalité : une page listant des idées de cadeaux de Noël recevra beaucoup plus de trafic en décembre qu’en janvier par exemple.

Analysez vos mots-clés
À l’aide d’un outil comme Ahrefs ou SEMrush, vous pourrez voir, page par page, quels sont les mots-clés qui apportent le plus de trafic.

Avez-vous effectué des changements importants à votre site ?
Une modification importante de la structure du site peut engendrer des chutes de trafic. Par exemple si vous avez supprimé de nombreuses pages sans faire de redirection 301, si vous avez modifié le permalien (l’url) de certaines pages.

Là encore, vous devez déterminer si la baisse est limitée à quelques pages ou bien si elle touche tout le site. Si elle ne touche que quelques pages, c’est le contenu et l’optimisation SEO de celles-ci qu’il faut revoir.

Votre contenu est-il obsolète ?
Si l’article incriminé est en ligne depuis plusieurs années et que vous ne l’avez pas remis à jour, il y a de fortes chances que son contenu soit obsolète et donc qu’il intéresse de moins en moins les lecteurs.

La date de publication joue un rôle dans le positionnement sur Google. Si celle-ci est ancienne, votre page sera défavorisée.

D’autre part, lorsque les internautes visitent votre page, ils vont s’apercevoir que ce dont vous parlez « date » un peu. Ils vont donc avoir tendance à quitter votre page plus vite, augmentant votre taux de rebond. Or, plus une page possède un taux de rebond élevé, plus elle descend dans le classement opéré par Google.

Vous pouvez facilement consulter le taux de rebond de chaque page dans Google Analytics, toujours dans la sous-rubrique Page de destination. Vous pouvez également analyser la durée moyenne des sessions et observer si celle-ci baisse d’une année sur l’autre.

Votre contenu a-t-il été plagié ?
Une baisse de trafic peut être due à une duplication de votre contenu sur d’autres sites. Si ces sites ont une autorité supérieure à la vôtre, il se peut que Google les place devant vous dans son classement, vous faisant ainsi perdre des visiteurs.

Dans ce cas, vous devez contacter le responsable du site plagiaire pour lui demander de retirer au plus vite le contenu incriminé.Si cette action reste sans effet, vous pouvez demander directement à Google de supprimer le contenu par le biais du support dédié.

Peut-être avez-vous publié du contenu sur d’autres sites, comme Medium ou autre. De la même manière, ces sites ayant en général une forte autorité peuvent remonter dans les résultats de recherche au détriment de votre blog.

Mettez à jour vos articles
La première chose à faire est de reprendre son contenu à zéro.

Relisez bien votre article et repérez tous les endroits à améliorer ou à mettre à jour. Si vous évoluez dans un domaine comme le SEO, où l’évolution des techniques est rapide, il peut être même judicieux de tout recommencer.

Observez la concurrence : faites une recherche sur Google en entrant vos mots-clés principaux dans la barre de recherche.

Analysez les pages qui remontent en première page des résultats et essayez de déterminer ce que ces pages « ont de plus que vous » : informations plus récentes, meilleure structuration des paragraphes, optimisation SEO plus poussée…

Comparez le nombre de mots de ces articles avec le nombre de mots présents sur votre page.

Si vous constatez une grande différence en faveur de vos concurrents, là est peut-être l’explication de votre chute. En effet, d’année en année, le nombre de mots moyens d’un article de blog est en constante augmentation. Un article de 500 mots était la norme il y a encore 5 ans, aujourd’hui celle-ci se situe plutôt aux alentours des 2500 mots…

Posez-vous cette question : « Mon contenu est-il de qualité ? ». En effet, il ne suffit pas de gaver vos lecteurs d'articles de 4000 mots, il faut également toujours veiller à apporter au lecteur des informations utiles auxquelles il n’aurait pas forcément pensé et non enfoncer des portes ouvertes afin de remplir vos pages.

Depuis 2011 et la mise à jour Panda, Google met de plus en plus l’accent sur la qualité du contenu des pages.

Vérifiez vos backlinks
Les backlinks (liens entrants) sont un facteur primordial pour être bien référencé dans les moteurs de recherche, si ce n’est le facteur le plus important. Peut-être en avez-vous perdu un nombre important ou simplement quelques liens provenant de sites à forte autorité ont-ils été supprimés pour une raison que vous ignorez.

Vérifiez vos backlinks à l’aide d’outils spécialisés comme Ahrefs ou Majestic SEO, qui vous indiqueront les liens qui ont été récemment supprimés.

Ensuite, faites une nouvelle campagne d’acquisition de liens afin de regagner vos précieux backlinks.

Vérifiez le temps de chargement de vos pages
Il n’y a rien de plus agaçant pour un internaute qu’une page qui met un temps infini à se charger. Vérifiez que vos pages se chargent rapidement : on estime qu’une page web doit mettre moins de 2 secondes à s’afficher.

Une page lente sera sûrement difficile à crawler par Google et celui-ci en tiendra compte dans son référencement. Il aura également tendance à crawler moins de pages de votre site, s’il se rend compte que toutes vos pages présentent ce problème de vitesse de chargement.

De nombreuses actions peuvent être effectuées afin d’améliorer le temps de chargement de vos pages : réduisez la taille de vos images, optimisez votre feuille de style CSS, préférez un hébergement dédié (votre site a son propre serveur) à un hébergement mutualisé (vous partagez le serveur avec d’autres sites), réduisez le nombre de plugins si vous utilisez un CMS comme WordPress (ne gardez que les plugins vraiment utiles), compressez vos fichiers CSS et JavaScript, utilisez la mise en cache (cela réduit le nombre de requêtes nécessaires au chargement de la page), optimisez votre base de données, choisissez un thème graphique plus léger…

 

Comme nous l’avons vu, une baisse de fréquentation peut être due à de multiples facteurs.

Gardez néanmoins à l’esprit qu’un site ayant un bon référencement est un site avec du contenu à jour, intéressant et complet.

Si vous suivez ces simples recommandations, vous ne devriez pas connaître de baisse importante de votre trafic.

Comprendre les raisons d’une baisse de votre trafic SEO permet également de savoir quelles manipulations simples mettre en place pour regagner des places dans les moteurs de recherche et récupérer vos précieux visiteurs !

Notre agence Web est capable de réaliser un audit SEO de votre site, d'identifier et de régler vos problèmes de chute de référencement naturel.

N'hésitez pas à nous contacter.

 

Nous contacter

+33 (0)1 76 77 27 61

51, Rue de Seine, 75006 Paris

Un nouveau projet ?Nous en dire plus
 

Nous contacter

Informations générales
Message
CAPTCHA
Protection contre les bots